Votre navigateur ne supporte pas le javaScript

La technologie IR

Accueil > Lampes IR > Technologie IR

Qu’appelle t'on le rayonnement IR ?

IR est l’abréviation de «Infrarouge» :

  • L’IR est une forme de rayonnement du spectre électromagnétique situé entre la lumière visible et les micro-ondes.
  • L’IR se divise en 3 parties : ondes moyennes (IR-A), ondes courtes (IR-B) et ondes longues (IR-C).
  • Le rayonnement IR est calculé en W/cm².

Pourquoi utilise-t-on l’IR ? Dans quel but ?

Dans le milieu industriel, il existe 3 différentes méthodes de chauffage :

  • La convection : c’est un système de chauffage dont le principe consiste à chauffer l’air (Exemple : le four).
  • La conduction : elle permet le transfert de la chaleur par contact direct (Exemple : le fer à repasser).
  • La radiation : elle ne nécessite quant à elle aucun contact ni milieu caloporteur. C’est le cas des émissions infrarouges où la chaleur est transmise sous forme d’ondes électromagnétiques. (Exemple : cabine de séchage).

Les « lampes » ou « émetteurs» infrarouges ont la particularité de transférer une énergie importante dans un temps très court avec un rendement élevé tout en consommant peu d’énergie. Permettant de chauffer au cœur de la matière, elles sont donc utilisées dans un très grand nombre de procédés industriels, le plus souvent pour la communication et le chauffage et, plus rarement, pour les instruments de vision nocturne.

Les avantages de l'IR

L’emploi du rayonnement infrarouge a gagné en popularité en remplaçant les étuves à convection et les sécheurs à conduction dans de nombreuses applications telles que la polymérisation de couches de revêtements divers, le thermoformage des plastiques, la cuisson, le soudage des plastiques et la gravure d’imprimés.

Selon l’encre d’impression ou l’adhésif utilisé, les lampes IR peuvent être mieux adaptées à la polymérisation et au séchage que les lampes UV.

Les lampes IR génèrent un champ thermique dense, sans contact, rapide et au réglage très précis ce qui en fait un atout dans le milieu industriel :

  • Leur rayonnement est très important par unité de surface ;
  • La combinaison du rayonnement thermique et de l’énergie électrique des lampes IR permettent une transmission directe d’énergie avec de très faibles pertes assurant ainsi un excellent rendement ;
  • L’intensité maximum de l’émission du rayonnement IR varie en fonction des propriétés d’absorption des produits à chauffer ;
  • Contrairement aux systèmes de convection utilisés pour du séchage de zones larges, les émetteurs IR sont très directifs et ne chauffent que la zone placée sous leur rayonnement. Ils permettent donc de limiter le gaspillage en ne chauffant qu’une zone bien déterminée ;
  • Bien que de faible encombrement, les lampes IR assurent un temps de séchage rapide ;
  • Les lampes IR ont également la particularité de monter rapidement en température. Etant de faible inertie, il en est de même quant à leur refroidissement.

Fonctionnement d'une lampe IR

Pour une efficacité optimale, la longueur d’onde du rayonnement IR est un critère majeur à retenir en fonction du coefficient d’absorption du matériel à chauffer.

On distingue ainsi plusieurs grands types de lampes IR, qui se différencient selon leur longueur d’onde ainsi que leur puissance de rayonnement.

Selon la température à atteindre, le type de lampe IR ainsi que la quantité nécessaire varient.

Fonctionnement d'une lampe infrarouge

Les applications par types de longueurs d’ondes

De nombreuses applications utilisent la technologie IR dont quelques exemples figurent ci-dessous :

 Applications pour lampes IR quartz halogène (Ondes courtes)

  • Photocopieurs : le rayonnement IR permet la fixation du toner sur les copies ;
  • Thermoformage des matières plastiques ;
  • Soufflage et extrusion des bouteilles PET ;
  • Industrie semi-conducteur ;
  • Épitaxie ;
  • Industrie agro-alimentaire ;
  • Collectivités et restauration (Pour le maintien des plats cuisinés au chaud) ;
  • Imprimerie et papeterie ;
  • Traitement thermique etc.

Applications pour lampes IR ondes courtes

  • Séchage de papier et cartons : Évaporation d’eau et déshumidification du papier ;
  • Séchage des encres ;
  • Activation des colles, résines et silicones etc.

Applications pour lampes IR ondes moyennes rapides

  • Contre collage ;
  • Enduction de moquettes ;
  • Industrie textile ;
  • Industrie du bois etc.

Applications pour lampes IR ondes moyennes

  • Séchage des peintures et laques ;
  • Industrie électronique ;
  • Pré-chauffage des plastiques etc.

Applications pour Iampes IR ondes longues

  • Séchage de vernis ;
  • Films plastiques etc.

Pour tout renseignement n’hésitez pas à nous consulter via notre formulaire de contact ou au +33 (0)2 47 92 22 22

Retour en haut